Follow:
Browsing Tag:

Concert

    Moi mais pas que...

    Petits Riens #14

    chou à la crème recette Popelini

    Vous le savez, j’aime prendre soin de moi, avec des produits de beauté… Mais pas seulement. Je pense que la beauté se prépare également à l’intérieur. Sans être obnubilée par ce que je mange, j’essaie tout de même de manger sainement et de manger des aliments qui m’apportent ce qu’il faut en vitamines, fibres, toussa toussa…

    Or il existe un super-fruit qui détient la plus forte teneur en antioxydants, c’est la Grenade ! Or, augmenter ses apports nutritionnels en antioxydants viserait à renforcer les systèmes de défenses et à prévenir certaines maladies. Une alimentation riche en fruits et légumes est donc la meilleure façon d’assurer un apport simultané de différents types d’antioxydants dont les actions sont complémentaires.

    Mais moi je suis plutôt du genre « feignasse » lorsqu’il s’agit de se presser un jus de fruits… Et puis en plus j’ai juste un presse-orange mécanique, donc pas vraiment le truc super pratique pour les autres fruits. Et bien j’ai trouvé la solution ! J’ai découvert Life Juice et sa petite bouteille 100% jus de grenade.
    Sans sucre ajouté, sans additif, sans arôme ni conservateur, sans eau ajoutée et sans l’écorce (parce qu’apparement dans les autres jus de fruits, on se casse pas vraiment la tête !), dans une bouteille de 120ml, on a la dose idéale de vitamines pour la journée.

    Life Juice est disponible chez Monop, Monoprix et Franprix et se présente en pack de 6 bouteilles.

    Life Juice

    inter

    Le 16 juillet, nous sommes allés voir CocoRosie en concert au Cabaret Sauvage.

    CocoRosie est un groupe nord-américain formé de deux soeurs, Bianca (« Coco ») et Sierra (« Rosie ») en 2003. Leur musique est difficile à définir, c’est un mélange de musique électronique, de folk, de lyrique, de hip-hop, de pop… Bref, un joyeux bordel ! J’ai découvert leur univers grâce à la télé et plus particulièrement grâce à une pub pour Alpha Romeo. J’ai flashé sur la musique, je l’ai shazamé et j’ai donc découvert l’univers étrange des soeurs Cassidy !

    Quant au concert, et bien j’ai beaucoup aimé. Le Cabaret Sauvage est une salle que je ne connaissais pas. C’est petit, on est proche de la scène et donc la magie opère. On est transporté par les mélodies envoutantes et les voix si opposées de Bianca et Sierra. Le tout dans une ambiance de clown et de cirque.

    CocoRosie au Cabaret Sauvage

    CocoRosie au Cabaret Sauvage

    Bref, si vous aimez ce genre d’univers, je vous conseille CocoRosie en concert, vous ne serez pas déçues !

    inter

    Mon Homme me réclamait des choux depuis un long moment. J’ai profité d’un passage à la FNAC pour m’acheter le livre de recette de Popelini. Et puis j’ai lu… Et je me suis lancée !

    Bon c’est du boulot et le résultat n’est pas parfait. Ce qui m’a posé le plus de problème, c’est l’utilisation de la poche pour garnir les choux. Les poches que j’avais étaient petites et galère à remplir du coup. J’en mettais partout. Ensuite je voulais faire des choux à la crème pâtissière à la vanille, et des choux au chocolat. J’avais donc divisé les proportions de crèmes par 2 et je me suis trouvé à court de crème. Donc mes choux étaient au final très peu garnis… Mais ils étaient bons et pour un premier essai, c’est plutôt encourageant. Je recommencerai, c’est certain !

    Quant au livre, il est vraiment très bien. Les recettes sont bien expliquées. Toutes les phases sont détaillées et il y a même un planning permttant de s’organiser sur un jour ou deux selon le temps dont on dispose.

    Chou à la crème recette Popelini

    inter

    Ça y est la destination des vacances est réservée ! Cette année nous partons au Canada ! Plus exactement au Québec. Nous avons pris nos billets d’avion et nous atterrissons à Montréal. De là, nous effectuons un circuit qui passera par la Mauricie, Charlevoix, Saguenay, Tadoussac et enfin Québec. Puis de Québec, direction New-York ! Nous y passerons deux jours avant de rentrer en France.

    Circuit Québec

    Je suis en plein dans la préparation des étapes, alors si vous avez des conseils, surtout n’hésitez pas à me les donner ! J’ai hâte !

    Bonne journée !

    inter

    ☆ ★ Retrouvez-moi sur Facebook, Instagram, Twitter et YouTube ★ ☆

    Partager :
    Coup de ♥

    Saez, le nouveau Brel ?

    Mardi dernier, je suis allée voir Saez au Bataclan.

     .

    Saez2012-01

     .

    Saez, je ne connais mais pas « plus que ça ». Bien sûr je connais son 1er succès, « Jeune et con », et en 2010, j’ai aimé son album « J’accuse » (qui tourne d’ailleurs sur mon iPhone et me motive pour courir !). Mais voilà, ça s’arrête là. Lorsque j’ai pris les places, je n’avais pas écouté son dernier « triple » album « Messine »… Et d’ailleurs je ne l’avais toujours pas écouté en allant au concert.

     .

    Saez, c’est un révolté, un passionné, un véritable amoureux des mots. Il se produit seul depuis qu’en 2005, il a rompu son contrat avec Universal. Du coup, pas de première partie à ses concerts. Et c’est bien ! A 20h02, il entre sur scène et c’est parti pour 2h20 de concert.

     .

    Durant la première partie, c’est uniquement voix-guitare et ses textes prennent toute leur ampleur. Il parle d’amour, de désespoir… Il rêve d’emmener Marie en Amérique, se demande si l’amour n’est pas aussi noir que Betty… Sa voix, à la limite des sanglots parfois, ses gestes, ses textes et la guitare qui monte crescendo me font penser à Brel… Et si Saez était le Brel de sa génération ?

     .

    Pour la seconde partie, ses musiciens viennent le rejoindre et ça devient plus « rock ». Les morceaux s’enchainent, les rythmes s’accélèrent, c’est envoutant… Je suis conquise !

     .

    Après un, puis deux rappel, il remercie, son public d’être là, présent depuis 13 ans. On le sent mal à l’aise de parler aussi longtemps. Il remercie encore une fois, se met à genoux et rideau !

     .

    Voilà, c’était vraiment un chouette concert comme je les aime ! Depuis ce concert, j’ai pris le temps d’écouté Messine. Les textes sont vraiment bien écrits et c’est beau (même si ce n’est pas toujours rose) ! Si vous avez l’occasion, allez-y, vous ne le regretterez pas.

     .

    Dis pas qu’c’est fini, Marie
    Qu’on a plus rien à s’dire
    Que c’est tant pis
    Qu’y a plus rien à écrire
    Qu’y a plus rien à chanter
    Plus rien à découvrir

     .

    Que t’as perdu l’envie toi
    Et qu’t’as l’envie d’t’enfuir
    Qu’t’as perdu ton sourire, que t’as plus qu’tes soupirs
    Ça s’perd pas un sourire

     .

    Ça s’oublie seulement
    Puis ça reviens un jour
    Avec le temps

     .

    Saez2012-02

     .

    Bonne journée !

    Partager :
    Culture

    Un concert de puta madre !

     .

    Mercredi dernier, je suis allée voir Shaka Ponk à l’Olympia !

     .

    Shaka Ponk, c’est quoi, c’est qui ? Il s’agit d’un groupe électro-rock français, mais chantant en anglais. Ils ont une petite dizaine d’année d’existence, quelques albums déjà à leur actif mais je les ai découvert avec leur dernier album « The Geeks and the Jerkin’ Socks ». Et j’ai kiffé grave ! Du coup j’étais super contente de les voir sur scène !

     .

    Alors, alors, sur scène ça donne quoi ? Déjà il faut savoir que sur scène ils sont 6+1 ! Un chanteur, déjanté ! Une chanteuse, trop sexy ! Un bassiste, chevelu ! Un guitariste, chevelu lui aussi ! Un clavier, ventru et en jupe ! Un batteur, trop sec ! Et un singe, trop virtuel !

    En effet, « Goz » fait partie intégrante du groupe avec ses interventions en arrière-plan de la scène sur un écran circulaire. Voilà, ça c’était pour présenté le groupe…

     .

    Et sinon, le concert en lui-même ? Et bien ça bouge non stop durant 2 heures ! Le chanteur est complètement barré et se jette plusieurs fois dans la fosse, la chanteuse est monté sur ressort, ainsi que tous les musiciens… Les animations graphiques sont très bien pensées, alors certes le son sature un peu, mais on ne peut que être embarqués et se bouger l’arrière-train !

    Mais comme un concert ça se vit plutôt que ça se raconte, je vous laisse avec ces quelques photos du groupe lors du festival Solidays en juin 2011.

    Un grand merci à Max, pour m’avoir autoriser à utiliser ses photos. Je vous invite à visiter sa galerie sur Flickr !

     .

     .

     .

     .

     .

     .

    Crédit photos – Maxime Villalonga

     .

    .PS : non, non, je n’insulte personne… On peut traduire « de puta madre » par « du tonnerre de dieu »… Et il s’agit d’un des titres de Shk Pnk !

    Partager :
    Culture

    Bleu noir

    Tout commence avec un clip. Sur l’écran, je vois un cheval blanc, magnifique, et une chevelure rousse qui file… Je reste scotchée devant l’écran durant 10 bonnes minutes. C’est une révolution dans le monde du clip musical et encore plus dans le monde musical français ! J’ai 13 ans, je découvre « Libertine » et Mylène Farmer. Et j’adore !

    Lire la suite

    Partager :