Follow:
Moi mais pas que...

Reprendre le contrôle de sa vie…

Il est des moments dans la vie, où l’on a l’impression que tout nous échappe, que l’on ne contrôle rien, que la vie s’écoule mais que l’on a aucune emprise sur elle… Comme si on était pris dans un engrenage, on avance, c’est comme ça. Mais au fond on ne décide de rien…

C’est exactement ce que je ressentais en début d’année. Mes 40 ans m’ont frappée de plein fouet et m’ont fait réaliser qu’au fond de moi-même quelque chose n’allait pas. Je dois reconnaître que ça a été plutôt violent et soudain. Je me suis effondrée lors de ma visite médicale début mars…

Une prise de conscience que la vie s’écoule et qu’il serait peut-être temps de penser à moi avant de penser aux autres, à ce qu’ils pourraient penser ou dire… Mais également temps de me lancer dans un projet qui me porterait, me ferait grandir, avancer… Une envie d’autre chose, une envie d’ailleurs !

Je voulais tout plaquer, filer ma démission et partir à l’autre bout de la planète vendre des cacahuètes, c’est pour vous dire où j’en étais rendue !

Et puis bien sûr, la raison (toujours elle !) reprend le dessus et au final, je n’ai pas démissionné et je ne me suis pas envolée pour l’autre bout de la planète… Non au lieu de ça, je suis allée voir ma DRH et je lui ai dit que je souhaitais faire un bilan de compétences. Que j’avais besoin à cet instant précis de faire le point sur mon travail, dans quelle voie je désirais réellement aller, de prendre du recul par rapport à ma reconversion…

Pour tout vous dire, cela fait un an maintenant que je suis officiellement en demande d’évolution dans ma société (un grand groupe industriel). J’ai donc déjà postulé à des postes, et à chaque fois, je n’ai pas été retenue. L’avant-dernier en question m’a énormément fait réfléchir sur mes attentes quant à cette évolution car il était en tout point identique à mon poste actuel (mais avec un plus gros budget !). Et là je me suis demandée « pourquoi y aller ? ». Dans la vie, j’ai besoin de challenge, de défis, d’apprendre, de m’enrichir. Je ne veux pas « partir pour partir » ! Mais j’ai besoin que l’on m’aide à déterminer ce qui me motive… D’où le bilan de compétences !

Et c’est comme cela que fin avril, je suis allée à mon premier entretien. Ce que j’attends de ce bilan, c’est de faire un état des lieux de mes compétences et de mes envies aujourd’hui. De m’aider à y voir plus clair sur mes points forts, de prendre conscience de mes points faibles, de déterminer ce qui me motive le matin pour me lever et aller bosser, de me donner une certaine légitimité par rapport à ma reconversion, de me (re)donner confiance en moi… Bref, j’attends beaucoup de choses, mais c’est bien à cela que ça sert !

Et au moins, j’ai le sentiment de reprendre le contrôle de ma vie ! De ne plus avoir l’impression de « subir ma vie » !

Bonne journée !

Partager :
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

error: Content is protected !!