Follow:
Moi mais pas que...

L’âme des objets

Je ne suis pas très attachée aux objets, j’aime trop changer pour m’attacher. Cependant il en est un auquel je tiens plus qu’à tout : c’est le poudrier de ma grand-mère.

En fait lorsque ma grand-mère est morte, ma mère m’a demandé ce que je souhaitais garder d’elle. Et j’ai choisi ce poudrier…

Je ne l’ai jamais vue s’en servir, j’imagine qu’elle ne l’utilisait plus depuis longtemps, faute de trouver la poudre qui allait dedans… En revanche, ce poudrier a longtemps gardé une certaine odeur de poudre de riz, odeur qui me rappelle ma grand-mère. Il reflète parfaitement ce qu’elle représentait pour moi : l’élégance personnifiée…

Il m’arrive (lorsque je suis nostalgique) de le sortir du tiroir et de le regarder… tout simplement…

Partager :
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

8 Commentaires

  • Répondre Sylvie

    Bon bah voilà ! Tu as réussi à me mettre les larmes au yeux… De mon côté j’ai gardé toutes les cartes que ma grand-mère m’avait écrite (anniversaire, fêtes et sainte-Catherine) elle faisait toujours écrire ma cousine car elle avait du mal à écrire et n’aimait pas trop les écrire elle-même car elle faisait beaucoup de fautes… Il y en a quelqu’une cependant écrite par elle et celle là sont mes préfèrées. Je me dis parfois, que finalement elle n’est pas « définitivement » parti car le fait de penser à elle quelque part c’est la faire vivre encore un peu…..

    3 décembre 2009 at 13 h 22 min
  • Répondre L@ure

    @ Sylvie : je suis tout à fait d’accord avec toi : le fait de penser aux personnes disparues, de ne pas les oublier, fait qu’elles sont toujours là, avec nous…

    3 décembre 2009 at 17 h 55 min
  • Répondre Cl@ire alias Chanchan

    Je ne le connaissais pas celui-là.
    Biz

    5 décembre 2009 at 21 h 13 min
  • Répondre vivie

    Ah oui mémé c’était la féminité et l’élégance … je n’ai pas trop hérité de cela.. et cette odeur de poudre je l’ai encore dans le nez !

    6 décembre 2009 at 19 h 10 min
  • Répondre Cl@ire alias Chanchan

    @Vivi : attention la poudre dans le nez peut prêter à confusion (^_^) !

    7 décembre 2009 at 18 h 51 min
  • Répondre maman

    comme Sylvie les larmes montent aux yeux,je reviendrais demain cela ira mieux

    11 décembre 2009 at 19 h 05 min
  • Répondre maman

    ça y est plus calme, l’odorat fait souvent revivre des souvenirs :
    pour moi, l’odeur du seringat c’est le lieu où nous étions réfudiés pendant la guerre (mes 4 ans)
    et puis les objets ont une force terrible : « objets inanimés avez vous donc une âme, qui s’attache à votre âme et le force d’aimer ? »
    pour moi c’est un dé à coudre en argent qui vient de ma grand-mère, et bien vous le croyez ou pas, quand je le met pour coudre, je ne rate jamais ce que je fais (l’âme ….)
    allez, on revient à la réalité
    bisous

    13 décembre 2009 at 9 h 46 min
  • Répondre L@ure

    @ Maman : je devrais peut-être me maquiller avec le miroir du poudrier alors ?! ^_^

    13 décembre 2009 at 15 h 01 min
  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.