Follow:
Moi mais pas que...

Paris, je t’aime !

Je ne sais pas trop quoi écrire suite aux évènements tragiques qui se sont déroulés ce vendredi à Paris… Mais je tiens cependant à laisser ici quelques mots.

Ce vendredi 13, jour de l’anniversaire de mon Homme, de tragiques évènements ont eu lieu à Paris… Des attentats ont été perpétrés, des gens sont morts sous les balles… Et je ne sais pas pourquoi ?

Ces personnes ça aurait pu être moi, mon Homme ou vous-même… 2 jours après, je n’arrive toujours pas à mettre des mots sur ce je ressens…

Je suis en colère. En colère contre la bêtise humaine. En colère contre ces terroristes qui se cachent sous des prétextes pour tuer des gens. C’est tellement facile, tellement lâche que de s’en prendre à des personnes sans défense, sorties pour faire la fête, décompresser entre amis après leur semaine de travail.

Je suis triste. Triste pour toutes ces victimes, pour leur famille, leurs proches… Comment ne puis-je pas moi-même m’identifier à ces personnes ? Ça aurait pu être nous… Nous aurions pu très bien sortir sur Paris fêter l’anniversaire de mon Homme… Nous aurions pu très bien prendre des places pour un concert au Bataclan, comme cela nous arrive très souvent… Mon Homme travaille métro St Sébastien Froissard, donc tout à côté des attentats… Il aurait très bien pu me demander de le rejoindre et nous serions peut être allés diner au Petit Cambodge…

Je suis émue. Emue par l’élan de citoyenneté que j’ai ressenti sur les réseaux sociaux. Cet élan spontané pour héberger les gens. Ces dons du sang, geste gratuit qui fait chaud au coeur… Ce soutien entre êtres humains alors que d’autres voudraient que l’on se divise.

Mais même si je ne sais pas trouver les mots justes pour décrire tout ce que je ressens, je sais une chose : je veux et je vais continuer à vivre !

Je vais continuer à sortir, rire, m’amuser… Pourquoi ? Parce que je ne veux pas que ces « gens-là » gagnent. Je ne veux pas leur donner raison d’agir ainsi. Je ne veux pas qu’ils me disent comment je dois vivre. Je ne veux pas me terrer chez moi comme un lapin au fond de son terrier. Je ne veux pas leur montrer que oui j’ai peur… Mais surtout je ne veux pas leur dire qu’ils ont raison d’agir comme ils le font. Je ne veux pas leur faire passer ce message-là ! Jamais !

Aussi je ne vais pas déprogrammer les articles prévus cette semaine. Je vais aller au salon Créations & Savoir-Faire mercredi comme j’avais prévu.

Je suis née dans un pays où liberté, égalité, fraternité ont un sens ! Et j’en suis fière !

Aujourd’hui mes pensées vont vers les victimes, leurs familles et leurs proches… Je m’associe à leur douleur et leur peine…

Ce 13 novembre 2015 restera à jamais dans ma mémoire…

Prenez soin de vous et dites à vos proches que vous les aimez !

Paris-13112015-02

 

Partager :
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

error: Content is protected !!