Follow:
Culture

Alice in Wonderland

Hier soir, nous sommes allés voir le tant attendu « Alice aux Pays des Merveilles » de Tim Burton.

Enfin le tant attendu, pour ceux qui sont fan de ciné et de Tim Burton… Personnellement j’aime bien son univers déjanté et j’aime beaucoup le conte d’Alice. Mais je n’attendais pas spécialement le film avec impatience, malgré une annonce en fanfare depuis presque 1 an ! N’oublions pas qu’il s’agit d’Hollywood et de Disney donc mieux vaut rester sur ses gardes. ^_^

Comme c’est à la mode depuis « Avatar » (que je n’ai pas vu), nous sommes allés au Rex pour le voir en 3D. Bonjour le prix des places : 13 € LA place ! Gloups ! Là on se dit que tout de même ça devient un luxe d’aller au cinéma… Mais bon la salle et l’écran sont impressionnants et on espère que le film sera à la hauteur du prix !

C’était donc mon 1er film en 3D et je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Dès les bandes annonces, on vous invite à chausser vos lunettes. J’avoue que ça surprend un peu au début et que « Tron l’héritage » en 3D ça ne jette carrément. Bon il faudra juste attendre le 15 décembre 2010 pour le voir… Revenons à Alice, la 3D apporte surtout de la profondeur aux scènes, mais Tim Burton n’a pas abuser des effets de style (vous savez les « choses » qui arrivent à vitesse grand V sur vous et tout et tout)… Du coup on ne sursaute pas à tout bout de champ, on ne ressort pas avec de mal de tête ou mal de cœur… Ouf !

L’univers visuel est superbe ! Sombre mais superbe ! Bien sûr il faut aimer l’univers de Tim Burton… Sinon vous êtes mal barrés. Les décors sont sublimes de réalisme et on a vraiment envie de croire que de telles décors existent « pour de vrai ». On se laisse vraiment embarquer et je pense que la 3D en rajoute un peu…

Enfin nous arrivons à l’histoire ! Attention : pour les puristes d’Alice, il s’agit d’une (très) libre adaptation, puisque nous retrouvons Alice à 19 ans et on est sur le point de la marier à un Lord. Tim Burton voulait surtout mettre en image le conte qu’il avait dans la tête. On retrouve tous les personnages de Lewis Caroll (le Lapin Blanc, le Chapelier, le Loir, la Chenille bleue, le Lièvre de Mars, la Reine de Cœur…) mais vus par Tim Burton. L’histoire en elle-même est peu « plate », en même temps c’est un film produit par Disney donc pour tout public. Les personnages manquent un peu de profondeur, j’aurais aimé qu’il pousse leur « loufoquerie » plus loin. Cependant on ne s’ennuie pas un instant.

Alors oui ce n’est pas du grand Tim Burton mais bon va t’on réellement voir du Tim Burton pour l’histoire ou plus pour le côté visuel de son univers ? Personnellement j’aime particulièrement son univers (j’avais adoré les 2 premiers Batman, car ils sont vraiment mais alors vraiment sombres). Ensuite les histoires qu’il raconte restent assez simplistes…

Bref en 1 mot comme en 100, je conseille d’aller voir « Alice aux Pays des Merveilles » de Tim Burton, car on passe un agréable moment…Et après tout n’est-ce pas ce qu’on attends d’une sortie ciné ?

 

 

 

Partager :
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Répondre vivie

    Les garçons ont peur de Johnny Deep . . .Quelle idée ! ! et du coup ne veulent pas y aller ! Alors Laure cela fait-il peur ?

    31 mars 2010 at 13 h 47 min
  • Répondre L@ure

    @ Vivie : absolument pas… Et puis le Chapelier il ne faut pas en avoir peur, il est seulement fou…

    31 mars 2010 at 14 h 13 min
  • Répondre maman

    j’aime ton commentaire, mais je vais rester ,sur l’image de mon enfance et du Disney que je connais.

    1 avril 2010 at 21 h 09 min
  • Répondre feebellescrap

    Mes filles 5 et 8 ans ont adoré,c’est vrai qu’à la maison on est fan de l’univers de tim burton…alors forcément…Un agréable moment ça c’est sur! (et pour le prix des plces GRRR c’est vrai que cela devient cher d’aller au ciné)

    14 avril 2010 at 21 h 44 min
  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.