Follow:
Browsing Tag:

Cinéma

    Déco

    Petits Riens #9

    Salon Créations & Savoir Faire 2014 Les Petits Riens

    Enfin après Budapest, Bruxelles et Londres, cette année nous allons à Stockholm. Etant en pleine déco scandinave, ça nous a semblé être la destination idéale juste avant Noël. J’ai hâte de voir les marchés de Noël made in sweden et de faire le tour de leurs boutiques de déco. Nous y allons le weekend du 5 décembre, ça me laisse un peu de temps pour préparer tout ça… Et bien sûr je ne manquerai pas de vous en parler à mon retour ! ^_^

    interNous sommes allés voir Interstellar de Christopher Nolan et Un illustre inconnu de Matthieu Delaporte (avec Mathieu Kassovitz). Autant le premier m’a un peu laissé sur ma faim, autant j’ai adoré le second. Pour Interstellar, j’ai trouvé que les ficelles étaient parfois un peu « grosses » et que la fin était bâclée. En revanche, les images sont très belles et c’est très bien filmé.

    Concernant Un illustre inconnu, j’ai vraiment trouvé l’idée originale et bien pensée. Mathieu Kassovitz y jour remarquablement bien et l’atmosphère qui règne dans ce film est envoutante ! Bref, je vous le conseille !

    inter

    N’oubliez pas que vous avez jusqu’au 30 novembre pour tenter de remporter une bague Anarchik d’une valeur de 149€. Et si vous n’aimez pas le bleu, on trouvera un moyen de s’arranger, donc n’hésitez pas !

    inter

    Je suis allée au salon Créations & Savoir-faire vendredi dernier. J’avoue avoir été un peu déçue par les stands que j’ai trouvé moins décorés qu’en 2012 par exemple. De plus niveau fournitures de scrap, très peu de nouveautés vraiment sympas. En revanche, j’ai flashé sur les papiers d’origami d’Adeline Klam. Je me suis donc acheté 2 sets de papiers et j’ai maintenant hâte de les transformer.

    Salon Créations & Savoir Faire 2014 Les Petits Riens

    Salon Créations & Savoir Faire 2014 Les Petits Riens

    Salon Créations & Savoir Faire 2014 Les Petits Riens

    Salon Créations & Savoir Faire 2014 Les Petits Riens

    J’y ai revu avec plaisir Floriane de Florigami, et son cabinet de curiosité, toujours aussi joli et délicat !

    Salon Créations & Savoir Faire 2014 Les Petits Riens

    Salon Créations & Savoir Faire 2014 Les Petits Riens

    Enfin l’allée de l’Inspiration était cette année, sur le thème des années folles. Je vous laisse donc avec quelques photos des vitrines qui m’ont le plus enchantées.

    Salon Créations & Savoir Faire 2014 Les Petits Riens

    Salon Créations & Savoir Faire 2014 Les Petits Riens

    Salon Créations & Savoir Faire 2014 Les Petits Riens

    Salon Créations & Savoir Faire 2014 Les Petits Riens

    Salon Créations & Savoir Faire 2014 Les Petits Riens

    Salon Créations & Savoir Faire 2014 Les Petits Riens

    Salon Créations & Savoir Faire 2014 Les Petits Riens

    Bonne journée !

    Partager :
    Moi mais pas que...

    Petits Riens #7

    Voyage Thaïlande guide le Routard Lonely Planet

    Les vacances approchent… Enfin ! Le voyage en Thaïlande se précise doucement mais sûrement.
    J’ai acheté 2 guides, le Routard et le Lonely Planet, histoire de commencer à préparer le voyage (et il serait temps !). Pour le moment, nous savons que nous atterrissons à Bangkok, que nous voulons aller visiter le Nord du pays et terminer par quelques jours de repos sur une plage.

    Voyage Thaïlande guide le Routard Lonely Planet

    inter

    Pour celles qui me suivent sur Instagram, vous êtes déjà au courant : j’ai mangé mes premiers insectes ! Oui je sais dit comme ça, ça peut en dégoûter certaines… Mais en réalité, une fois l’appréhension de l’apparence passée, ça n’est pas si terrible que ça ! Jimini’s est la première gamme française d’insectes apéritifs assaisonnés et prêts à manger. C’est une bonne alternatives aux chips et autres curly, pleine de protéines et vitamines. Les insectes (essentiellement des criquets et des molitors) sont proposés en 5 saveurs : curry fruité, poivre & tomate séchée, soja impérial, sésame & cumin, et ail & fines herbes. Et je vous assure que c’est plus l’assaisonnement qu’on ressent en bouche. Alors pour un apéro fun entre amis, pensez aux insectes !

    Insectes Criquets Jimini's

    inter

    Je suis allée voir Saint Laurent de Bertrand Bonello, avec Gaspard Ulliel. Je n’avais pas vu Yves Saint Laurent de Jalil Lespert avec Pierre Niney donc je ne connaissais pas du tout la vie d’Yves Saint Laurent. Et bien je dois bien reconnaître que je ne m’attendais pas à cette vie-là ! Ne m’étant jamais intéressée de prêt comme de loin à cette époque, c’est clair que je ne m’étais jamais imaginé Yves Saint Laurent, complètement défoncé par les drogues et l’alcool. Je vous raconte pas le choc… ;-) Bon sinon, j’ai trouvé le film un poil long et ennuyeux, ne s’attardant que sur une partie de la vie du créateur et pour ma part, n’insistant pas assez justement sur ses créations. En revanche le jeu des acteurs est très bon. Mais bon je ne suis pas critique de cinéma… En tout cas, afin de ne pas rester sur cette vision d’un Saint Laurent, défoncé sur un chantier, je vais regarder très vite la version avec Pierre Niney !

    inter

    Je continue à décorer notre salon. Je suis super contente, car j’ai enfin acheter une affiche du graphiste Jan Skácelík. Depuis le temps que je « bavais » devant sa boutique Etsy, sans oser commander. Et finalement j’ai profité du changement de décor de la boutique Curiosity, pour en acheter une à -20%. J’ai également trouvé chez Habitat un petit vase qui a fait mouche. Et hop, voilà le coin salle à manger qui prend une autre allure !

    Décoration scandinave Affiche Handz vase Habitat

    Bonne journée !

    Partager :
    Culture

    Jeune & Jolie de François Ozon : on n’est pas sérieux quand on a 17 ans

    Dimanche dernier, je suis allée au cinéma voir Jeune & Jolie, de François Ozon.

    Le synopsis est le suivant : le portrait d’une jeune fille de 17 ans en 4 saisons et 4 chansons.

    Je n’en savais pas tellement plus. Je n’avais vu aucune bande d’annonce du film, n’avais pas suivi le Festival de Cannes (je ne savais même pas qu’il était en sélection)… Tout ce que je savais, c’est que le réalisateur était François Ozon, que j’aime bien ce réalisateur, et que le sujet traitait de la prostitution.

    François Ozon a voulu traiter le fait d’avoir 17 ans et de sentir son corps se transformer. La prostitution y est donc aborder de façon très « pudique », sans aucune perversion.

    Isabelle, magistralement interprétée par Marine Vacth, vient d’avoir 17 ans. La sexualité la travaille, comme n’importe quelle adolescente à son âge. Nous allons la suivre durant une année, faire sa propre expérience du sexe, sexe pas encore connecté aux sentiments qui vont avec.

    Chaque saison commence par le point de vue d’un des personnages qui entourent Isabelle (son petit frère, ses clients, sa mère, son beau-père) pour très vite revenir sur elle, imperturbable, impénétrable. Elle semble comme absente de sa vie. Elle se raconte sans émotion, impassible. Et c’est ce qui nous perturbe encore plus.

    J’ai bien aimé ce film (mais j’aime beaucoup François Ozon de manière générale), qui ne juge pas, qui raconte uniquement une histoire d’adolescente. Les acteurs y sont tous très bien, très juste, Géraldine Pailhas en mère complètement perdue,  et surtout Marine Vacth, aussi belle qu’énigmatique.

    J’aurais juste aimé qu’il creuse un peu plus ses personnages, notamment Isabelle… Mais c’est son parti pris de réalisateur. En tout cas, on en ressort pas tout à fait la même qu’en entrant… A voir !

    Bonne journée !

    Partager :