Follow:
Browsing Category:

Food

    Adresses, Food

    L’éclair de génie de Christophe Adam

    Samedi dernier, nous sommes allés dans le Marais, rue Pavée exactement, afin de déguster les fameux éclairs de Christophe Adam.

    Pour celles et ceux qui regardent l’émission de télé sur France 2, « Qui sera le prochain grand pâtissier ? », Christophe Adam ne leur est pas inconnu. Pour les autres, il s’agit d’un pâtissier de renom, qui a longtemps travaillé pour Fauchon, avant de lancer sa propre marque et d’ouvrir une boutique à Paris, L’éclair de génie.

    Eclair_De_Genie_Christophe_Adam_01

    La boutique est assez petite, et n’y comptez pas faire dégustation sur place, ce n’est pas prévu. Elle est cependant très lumineuse et accueillante. Et les éclairs vous tendent les bras !

    Eclair_De_Genie_Christophe_Adam_08

    Le choix est original et varié.Vous avez une dizaine d’éclairs devant vous, dont les saveurs vont des plus classiques comme le chocolat grand cru ou le caramel beurre salé, aux plus surprenantes, avec le passion-framboise, le melon verveine ou encore le pomme verte !

    Personnellement j’ai dégusté le fraisier (big up à Christophe Michalak oblige !), le chocolat grand cru (miam !) et le melon verveine (surprenant mais étonnement bon !).

    Eclair_De_Genie_Christophe_Adam_02

    Eclair_De_Genie_Christophe_Adam_05

    Nous avons opté pour une boîte de 10 éclairs, à 50€… Ouais je sais ça pique un peu (beaucoup) ! Sinon il faut compter entre 4,50€ et 6€ par éclair au détail. Ce n’est pas pas bon marché et la taille des éclairs est plus petite qu’en boulangerie. MAIS c’est super bon ! Je dois bien le reconnaître, ces éclairs là sont bien meilleurs que ceux de l’Atelier de l’Eclair. C’est bien plus fin…

    Eclair_De_Genie_Christophe_Adam_03

    Eclair_De_Genie_Christophe_Adam_04

    Eclair_De_Genie_Christophe_Adam_09Eclair_De_Genie_Christophe_Adam_06

    La boutique propose également des truffes, que nous avons pu goûter. Et qui sont également très bonnes, pas trop sucrées, pas écœurantes du tout.

    Eclair_De_Genie_Christophe_Adam_07

    C’est une bonne adresse, si on veut se faire plaisir. Même si j’aurais aimé que les éclairs soient un petit peu plus gros ! ^_^

    Bonne journée !

    Partager :
    Adresses, Food

    L’Atelier de l’Eclair, à Paris

    On fait une petite pause dans les billets sur Tokyo.

    Samedi, nous sommes allés à l’Atelier de l’Eclair à Paris, rue Bachaumont. Cela faisait un petit moment que je voulais goûter ces éclairs.

    Le lieu est plaisant, dans un style un peu loft new-yorkais. On peut déguster sur place ou à emporter (comme au Mc Do !).

    AtelierEclair03

    Le choix est assez varié, aussi bien en éclairs sucrés qu’en éclairs salés. Nous n’avons pas testé les salés, mais ils semblaient appétissants, avec par exemple « foie gras, confitures de figues », « saumon aneth » ou encore « végétarien ». Côté sucré, le choix n’est pas en reste avec des éclairs « grand chocolat », « vanille », « pommes façon Tatin », j’en passe et des meilleurs..

    AtelierEclair02

    Nous avons dégusté 2 éclairs chacun, « vanille » et « caramel au beurre salé » pour Monsieur et « Nutella » et « Mont Blanc » (chantilly à l’intérieur) pour moi. Nous avons également pris 2 cafés et nous nous sommes installés dans une ambiance cosy, très sympa..

    AtelierEclair01

    Il faut compter entre 4,50 et 4,90€ pour les éclairs. Gustativement, les éclairs sont bons. J’ai juste trouvé qu’ils étaient un peu trop « froids » et de ce fait, la pâte à choux était un peu « dure » (je ne sais pas trop comment décrire le phénomène).

    Si vous recherchez le classicisme des éclairs traditionnels de votre boulanger, passez votre chemin, vous serez forcément déçus. En revanche, si vous êtes dans le coin, et que vous voulez faire une petite halte sucrée, c’est une bonne adresse je trouve.

    Bonne journée !

    Partager :
    Adresses, Food

    La Maison Ladurée

    Ladurée tout le monde connait… Enfin tout le monde connait leurs « famous » macarons ! Mais peut-être que certain(e)s ignorent que Ladurée, ce sont également des salons de thé. Et qu’ils ne servent pas « que » des macarons.

     .

    Dimanche, il faisait beau, alors avec mon homme, nous sommes allés nous balader en 2 roues. Le scoot nous a mené vers la place de la Madeleine, plus exactement rue Royale, devant le salon de thé Ladurée. Après quelques minutes d’attente à l’extérieur, nous pénétrons dans un lieu très cosy, avec des plafonds décorés de petits anges.

     .

    La Maison Ladurée Royale est en réalité la toute première boutique de Louis Ernest Ladurée. A l’origine c’était une boulangerie, puis c’est devenu une pâtisserie et de nos jours un salon de thé.

     .

    Mais revenons à nous. Comme je le disais au début, Ladurée ce n’est pas que les macarons. Le salon de thé propose un choix de pâtisseries suffisant pour que tous les gourmands y trouvent leur bonheur, des tartes, des millefeuilles, des gâteaux, des glaces… Le tout pouvant être accompagné de thés, cafés et autres boissons.

     .

    Mon homme a opté pour un millefeuille au praliné et moi pour un « plaisirs sucrés » (non, non y a pas de faute, c’est bien au pluriel…).

    Il s’agit d’une Dacquoise aux noisettes concassées, praliné croustillant, fines feuilles de chocolat au lait, ganache, chantilly chocolat au lait. Un délice ! Et il faudra me croire sur parole ! ^_^

     .

     .

     .

     .

     .

     .

     .

    J’ai beaucoup aimé le lieu et l’ambiance qui s’y dégage. En plein de cœur de Paris, c’était vraiment une pause douceur et feutrée très agréable.

     .

    Pour en savoir plus sur l’origine des salons de thé et le pourquoi du comment de leur avantage par rapport aux cafés, je vous invite à lire l’histoire de la Maison Ladurée !

     .

    .

     .

    Bonne journée !

    Partager :
    Adresses, Food

    Vegan Folies

    J’adore le web car il permet des rencontres qui ne seraient pas si évidentes dans la vie de tous les jours.

     .

    C’est ainsi que samedi, j’ai fait la connaissance de Laura, alias VeganPower. Vegan Laura, je l’ai d’abord connue sur Flickr, grâce au Projet 52. Elle a attiré mon œil gourmand avec de magnifiques photos de gâteaux! Et puis je ne sais plus trop comment, je l’ai retrouvée sur Instagram… Et là tous les jours, elle me faisait baver avec sa photo du « Cupcake du jour ». On a commencé à échanger à travers le web. J’ai appris qu’elle travaillait comme pâtissière dans une boutique qui vendait des cupcakes (entre autre) et j’ai découvert un monde que je ne connaissais pas : les végans ou végétaliens ! Aucun aliment ou produit d’origine animale… Et pourtant ses gâteaux n’ont rien de triste !

     .

    Laura n’est pas cuisinière de formation, mais c’est sa passion et elle a réussi à se faire un petit nom dans le monde des Vegans. Du coup, elle est devenue la reine du vegan cupcake (oui oui moi je te nomme Reine du Vegan Cupcake !) et officie chez Vegan Folies, rue Mouffetard à Paris. On y trouve des cupcakes, des sucrés et des salés, des cheesecakes, des brownies, des cookies, le tout 100% vegan.

     .

    J’ai eu droit à « mon » cupcake du jour, puisque Laura m’avait demandé ce que j’aimais bien… Avec mon homme, on a opté pour la boîte de 6. Nous avons donc pris 2 cupcakes du jour, 1 Choc Norris, 1 Amanda Delire (remarquez les jeux de mots !), et 2 cupcakes salés, l’italien et l’indien.

     .

    J’ai découvert la chocolinette (le Nutella vegan !) et surtout j’ai mangé un cupcake, ni gras, ni lourd et dont on devinait bien toutes les saveurs ! Les salés sont également très bons et c’est original (j’ai vraiment bien aimé l’indien !).

     .

     .

     .

    C’était une belle expérience et une belle rencontre. Mettre un visage sur un prénom est très agréable. Et même si c’était rapide, c’était très sympa !

     .

    Bonne journée !

    Partager :
    Food, Recettes

    Muffins au Nutella

    Une recette pour changer !

     .

    Pour 12 muffins :

    • 300g de farine (ou mieux 200g de farine + 100g de maïzena
    • 120g de cassonade ou sucre blanc
    • 125g de beurre
    • 2 œufs
    • 20cl de lait
    • 1 cuillère à café de levure chimique
    • des pépites de chocolat
    • du Nutella (le placer au réfrigérateur pour le durcir)
    • une pincée de sel
    • des moules en silicone (plus pratiques et plus jolis)

     

     .

    Préchauffer le four à 200 degrés.

     .

    Faire fondre doucement le beurre dans une casserole à fond épais.

     .

    Mélanger la farine, le sucre (cassonade), la levure chimique et la pincée de sel. Délayer les œufs avec le lait.

     .

    Ajouter à la préparation farine-sucre-levure, le mélange lait-œufs et bien mélanger.

     .

    Ensuite, mélanger le beurre avec cette préparation jusqu’à ce que la pâte devienne bien lisse et sans grumeaux.

     .

    Remplir les moules à moitié, y mettre une cuillère de Nutella. Puis recouvrir de pâte (pas tout à fait au ras des moules).

     .

    Mettre au four 20 minutes à 180°C. Attendre 5 minutes avant de démouler. A déguster encore tièdes… Et pour les jours suivants, s’il vous en reste, 10 secondes au micro-onde et hop !

     .

    Régalez-vous !

     .

     

    Partager :
    Food, Recettes

    J’aime la galette, savez-vous comment ?

    Oui j’aime la galette ! Pas celle aux pommes (j’aime pas la compote), pas la sèche, mais la vraie, à la frangipane !

     

    Seulement la trouvant de plus en plus chère en boulangerie, cela fait 3 ans que je la fais moi-même.

     

    Cette année j’ai décidé de faire une légère variante en y ajoutant du chocolat ! Ben oui en bonne chocolat addict, je me devais d’essayer !

    • 2 pâtes feuilletées prêtes à dérouler
    • 200g de chocolat noir
    • 125g de poudre d’amandes
    • 125g de sucre
    • 125g de beurre
    • 2 œufs + 1 jaune

     

    Préchauffer le four à 220°C.

     

    Faire fondre le chocolat. Y ajouter le beurre mou et bien mélanger. Ajouter le sucre et les œufs battus. Terminer en ajoutant la poudre d’amande.

     

    Dérouler une des pâtes et étaler la préparation en vous arrêtant à 2cm des bords. Insérer la fève ! Recouvrir du second disque. Rouler les bords vers le centre.

     

    Avec un pinceau, dorer la surface de la galette au jaune d’œuf. Avec une fourchette, y dessiner des croisillons et faire quelques trous pour éviter qu’elle gonfle de trop. Enfourner 30 minutes.

     

    Régalez vous !

     

    Galette2011.jpg

    Partager :