Follow:
Moi mais pas que...

Suis-je une éternelle insatisfaite…

Alors que certaines personnes savent se contenter de ce qu’elles ont, j’ai l’impression que moi, non !

Alors que je venais d’avoir mon bac et que cela faisait 1 mois que j’étais en « prépa véto », j’ai tout envoyé balader, car définitivement la prépa, c’était pas pour moi…

J’ai opté pour des études courtes, sans vraiment savoir ce que je voulais réellement… Conclusion au bout de quelques années dans mon travail, j’ai commencé à m’ennuyer… Et j’ai décidé d’opérer une reconversion à 180° !

Et aujourd’hui, alors que pour certains, ma vie pourrait sembler très bien « comme elle est », je suis sur le point à nouveau de tout remettre en question !

En effet, après avoir encouragé mon Homme à monter sa boîte, j’ai envie moi aussi de me lancer… Pour faire quoi exactement, je ne sais pas encore vraiment… C’est flou, mais c’est mon tour !

Alors, suis-je une éternelle insatisfaite qui ne sait pas ce qu’elle veut ?

Pourquoi, quand d’autres se contentent de ce qu’ils ont, pour moi, cela ne suffit pas ? Pourquoi j’en veux toujours plus… ? Pourquoi suis-je perpétuellement à la recherche d’autre chose ?

A la recherche de la reconnaissance des gens que j’aime… A la recherche du Bonheur… A la recherche d’un sens à ma vie…

Pourquoi me contenter d’une vie, quand je suis encore jeune et que je peux en vivre plusieurs ?

Je sais que certaines personnes ne comprennent pas ce besoin d’en vouloir plus, d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte, de risquer de perdre gros quand on a une situation plutôt confortable… Mais ce n’est pas grave. Je m’affranchis du regard des autres. C’est Ma vie. J’ai besoin d’avoir des projets, des idées, des envies, des rêves pleins la tête pour avancer, pour me sentir utile, pour me sentir vivante…

Peut-être qu’un jour, lorsque je serai vieille, au moment du bilan final, je me dirai que finalement tout cela n’a servi à rien… Mais en attendant je ne veux pas avoir de regret. Alors je fonce !

 « Bénissons nos désirs insatisfaits, chérissons nos rêves inaccessibles : l’envie nous maintient en vie. » (Frédéric Beigbeder)

 .

JeVaisBien

0
Partager :
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

16 Commentaires

  • Répondre Eileenmarine

    Bel article, je m’y retrouve parfois. :)

    11 mars 2013 at 8 h 54 min
  • Répondre Dans Mes Placards

    Tu as bien raison d’avoir des projets et de tout envoyer balader si tu en ressens le besoin. Tu es jeune, c’est le moment où jamais de faire des projets fou. Et puis tu peux toujours essayer de monter ta boîte, ce qu’il faut c’est savoir s’arrêter si ça ne fonctionne pas comme on l’espère.
    Pour ma part j’ai opté pour des études longues et parfois, je le regrette vraiment. Je suis en M2 maintenant et en L2 je me disais : c’est la dernière année, après j’arrête. Puis j’ai fait une L3, je me suis dit après la L3, j’arrête. Puis je me suis dit, au point où j’en suis inscrit toi en M1 en ayant la ferme intention d’arrêter après le M1. Sans grand espoir j’ai tenté des candidatures en M2, j’ai été admise…. donc j’ai continué. Je ne sais pas si ça fait de moi une insatisfaite mais en tous les cas, ça fait de moi quelqu’un qui ne sait pas ce qu’elle veut ^^
    Tout ça pour dire que, rassure toi, on est tous dans le flou à un moment où à un autre. Bon courage pour tes projets et ne t’occupe pas du regard des autres. Si ça te tient à coeur, fonce :)

    11 mars 2013 at 9 h 44 min
  • Répondre nalou

    certains trouvent très vite « leur » place et s’y sentent bien toute leur vie quand d’autres se cherchent plus longtemps et ont besoin de plusieurs vies ;)
    je n’appellerai pas ça de l’insatisfaction mais plutôt une grande curiosité :)
    plein de bonnes pensées pour tes projets à venir
    bises

    11 mars 2013 at 10 h 05 min
  • Répondre @lly02

    Je suis un peu comme toi, mais sans le sang froid pour passer à l’acte et pourtant Dieu sait que je ne suis pas épanouie à ma place professionnelle. Actuellement, je me consacre à l’éducation de mes petits et peut être est ce cela qui me retient, par peur de ne plus avoir le moyens de leur donner le meilleur… Mais certainement, un jour, je parviendrai à trouver ma voie… J’espère, je veux y croire… En tout cas, je t’en courage vivement et je te souhaite de réussir ! Mais en même temps, je ne doute pas que tu sauras monter quelque chose de productif ! Tu es la meilleure…

    11 mars 2013 at 10 h 32 min
  • Répondre Ingrid

    Tout ce que tu as entrepris jusqu’à présent, je doute que ça ne te soit servi à rien. Au moins, ça fait la richesse de ta vie. Tu vis, tu découvres, tu fais le tri. C’est bien plus valorisant et plaisant que de se contenter d’un boulot ennuyeux, d’un mari que l’on n’aime plus et d’une télé comme seule amie…

    11 mars 2013 at 10 h 57 min
  • Répondre nalou

    pour compléter mon précédent message :)
    Brad Smith, président et CEO de Intuit: « La recherche de l’emploi idéal est un processus d’essais et d’erreurs, un voyage de découverte ».

    11 mars 2013 at 12 h 49 min
  • Répondre Pat

    Je ne te qualifierais pas d’éternelle insatisfaite mais plutôt d’ambitieuse et de courageuse. Tu as le courage de tes envies et ce n’est pas donné à tout le monde !
    (moi je suis une éternelle insatisfaite et malheureusement, je n’ai pas la moitié de ton courage…)

    11 mars 2013 at 15 h 54 min
  • Répondre Nelfe

    Mais c’est très bien ça d’avoir des envies, des projets, des aspirations! Et faire tout pour que cela devienne possible c’est encore mieux :)
    Beaucoup ont des rêves mais ne mettent pas tout en oeuvre pour que ça se réalise.

    11 mars 2013 at 18 h 52 min
  • Répondre Kiveen

    Je suis exactement pareille! C’est pas facile a vivre tous les jours, cette envie d’en vouloir plus!

    11 mars 2013 at 19 h 25 min
  • Répondre Manal - A Piece of Glam

    Ce que tu dis là me fait penser à un phrase d’Alfred de Musset. Elle parle d’amour et de passion, mais l’idée est la même « On est souvent trompés en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière et on se dit : j’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois ; mais j’ai aimé. C’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueuil et mon ennui. »

    Je ne pense pas que ce soit de l’éternelle insatisfaction et, si c’est le cas, j’en souffre également alors !
    J’ai toujours pensé qu’il existait deux sortes de personnes, celles qui se contentent de ce qu’elles ont et ne cherchent pas à sortir de leur confort par peur du changement et de la prise de risque. (Mais quel ennui !) Et celles qui ont toujours besoin d’aller de l’avant quitte à tout envoyer balader pour tenter de nouvelles expériences. Celles-là sont passionnées, ambitieuses et audacieuses, elles n’ont pas à se justifier ou s’excuser. Mène ta vie comme tu l’entends. Et si aujourd’hui, tu penses que tu dois prendre un chemin différent, c’est qu’il est en effet temps de le faire ;)
    Des bises !

    12 mars 2013 at 13 h 54 min
  • Répondre L@ure

    @ Eileenmarine : merci ^_^
    @ DansMesPlacards : tu es bien plus jeune que moi si je comprends bien. Il est donc encore « normal » de ne pas trop savoir ce que tu veux. Tu as la chance d’être encore dans les études, et donc d’avoir encore le droit de « changer d’avis »… C’est plus difficile une fois que tu as commencé à travailler… Crois-en mon expérience ;-)
    @ Nalou : merci Miss !
    @ @lly : pour le moment comme tu le dis, tu es dans ton rôle de maman… mais un jour je te souhaite de penser à toi et d’oser te lancer à faire ce que tu souhaites réellement… C’est très important je pense, car la vie passe trop vite ! Biz ^_^
    @ Ingrid : c’est bien vrai ça ! ;-)
    @ Pat : ambitieuse, je ne sais pas… c’est un mot dans lequel je ne me retrouve pas… courageuse, peut-être, mais ce n’est pas forcément calculé, c’est plus une force intérieure qui me pousse…
    @ Kiveen : ça non ce n’est pas toujours évident à gérer… mais ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule ! ;-)
    @ Manal : c’est une bien jolie phrase que j’approuve entièrement… je dois encore réfléchir sérieusement à ce que je veux au plus profond de moi. Ce n’est pas évident, c’est encore très confus… Mais je sais que quelque chose changera cette année, j’en suis sûre et certaine ! des bises !

    13 mars 2013 at 10 h 37 min
    • Répondre GATTI

      Alors , Laure , qu’as tu fait ?

      31 mars 2015 at 15 h 32 min
  • Répondre Céline

    Oh … Je suis tombée sur cet article et … Ça résonne en moi … Me sentir vivante, projets, désirs, reconnaissance, vivance … Ça m’étourdit, ça tourne en boucle dans ma tête … Tant de choses a faire, a découvrir, une telle curiosité, et puis se découvrir soi même … Comme je te comprends. J’espère un jour franchir ce pas de porte entre ma sécurité et la vie, ma vie, découvrir un chemin, puis encore un autre, pour n’avoir pas le regret d’être restée en plan, d’avoir eu peur d’essayer.
    Merci …

    13 mars 2013 at 17 h 14 min
  • Répondre L@ure

    @ Céline : je suis entièrement d’accord avec toi, tant de choses à découvrir… Je suis contente que mon petit billet te parle… Et je te souhaite un jour de découvrir ton chemin… ^_^

    13 mars 2013 at 20 h 12 min
  • Répondre Lea

    Bien raison !!!

    14 mars 2013 at 10 h 26 min
  • Répondre Lice

    ça fait longtemps maintenant qu’il n’y a plus de réponse sur ce post… Mais il est toujours là pour montrer à celles et ceux qui cherchent des réponses, qu’ils ne sont pas seuls. @Céline je suis comme toi : ces mots m’ont profondément touchés, car je suis en ce moment dans le fond du trou, tant mon insatisfaisance est présente. Beaucoup de choses de ma vie me frustrent, et depuis que j’ai un travail c’est quasi permanent. Ne plus changer de voie, voir les mêmes personnes les mêmes lieux… ça me mine tellement! j’aspire à tout changer comme @Laure. Je n’ai que 24 ans, et déjà cette vie de changement et de nouveauté qu’est la vie étudiante me manque. En tout cas je te félicite @Laure d’avoir réussi à tout changer, comme tu le dis, « Pourquoi me contenter d’une vie, quand je suis encore jeune et que je peux en vivre plusieurs ? ». Je t’envie énormément! et j’espère avoir le courage de faire comme toi un jour.
    Bien à toi.

    5 février 2014 at 19 h 04 min
  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.