Follow:
Geekette

Je ne suis pas de la génération Y, et pourtant…

L’Humain a ce besoin physique de ranger les choses dans des cases ou de coller des étiquettes à tout va. Ça le rassure. Et c’est comme ça que l’on se retrouve selon son année de naissance, affubler d’un nom de génération.

Il y a les Baby-boomers, pour les personnes nés après la guerre et jusqu’en 1959. Ensuite la génération X, dont je fais partie, pour les gens nés entre 1960 et 1979. Puis la génération Y pour ceux nés entre 1980 et 1994… Et arrive la génération Z pour tous ceux nés après 1994… C’est comme ça, chaque nouvelle génération pousse l’ancienne !

A chaque génération correspond des éléments caractéristiques, reflets de l’époque traversée. Pour les Baby-boomers, c’était la fin de la guerre, il fallait tout reconstruire. Le travail était florissant, la croissance également… Les naissances ont explosé (d’où le nom de la génération). La famille est une valeur importante à leurs yeux, ainsi que le travail.

La génération X a eu moins de chance. Cette génération (la mienne donc) a vécu une transition sociale. On a vu la fin de l’URSS, la chute du mur de Berlin, l’apparition du sida et le chômage. De petits boulots en petits boulots, cette génération ne cherche plus à « faire carrière » dans son entreprise (d’ailleurs souvent elle ne peut pas, CDD oblige). Elle veut réussir en étant son propre patron. C’est l’avènement de Bernard Tapie ! Cette génération se marie, a des enfants… puis divorce. Les familles recomposées sont nombreuses.

Vient ensuite la génération Y. Appelée également Digital Native, cette génération connaît depuis très jeune la télé, le téléphone mobile, l’ordinateur individuel et internet. Elle sait tout des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC). Pour cette génération, l’utilisation du web est une seconde nature. Ils n’ont plus de dictionnaires mais Wikipédia. Les réseaux sociaux font parti de leur quotidien, leur smartphone également. Ils veulent travailler mais cela doit s’équilibrer avec leur vie personnelle. Cette génération se caractérise par une non-transition entre l’enfance et l’âge adulte. Ils ne veulent pas renoncer à leur liberté tout de suite. Ils se marient donc plus tard, ont leur premier enfant plus tard… et encore quand ils se marient et ont des enfants !

Bref, je ne suis pas de la génération Y, et pourtant… J’ai vite adopté les nouvelles technologies. Lorsque je ne connais pas quelque chose, Google est mon meilleur ami. Mon téléphone ne me sert pas qu’à téléphoner mais aussi à communiquer (par texto), à collaborer (sur les réseaux), à créer (en prenant des photos), à m’informer… Grâce à internet, j’ai des contacts à l’autre bout de la planète avec qui j’ai de vrais échanges. Je regarde la télévision tout en surfant sur la toile. Je veux réussir dans ma vie professionnelle mais surtout pas au détriment de ma vie personnelle.

Bien sûr, rien n’est figé et ce n’est parce que je suis née dans les années 70 que je ne peux pas me retrouver dans les valeurs de la génération suivante…

Je terminerai par cette citation de Henry David Thoreau :
« Chaque génération se moque des vieilles modes, mais suit religieusement les nouvelles. »

GenY

Et vous alors, X, Y… ou Z ? ^_^

Bonne journée !

Partager :
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

error: Content is protected !!