Follow:
Beauté

Sexy Graffiti

Il y a très longtemps, j’ai porté le même parfum l’Eau d’Issey d’Issey Miyake. Je l’ai découvert en 1992, lors de sa sortie, et j’ai du le porter une petite dizaine d’années.

Et puis, je ne sais pas, j’ai eu envie de changement. J’ai donc changé mais sans réellement trouvé un parfum qui me plaisait. Jusqu’à ce que j’essaie un parfum dont le flacon a attiré mon œil. J’ai tout de suite flashé sur les notes fruités de ce parfum. C’était en 2002 et le parfum en question s’appelait Sexy Graffiti !

C’est ainsi que j’ai découvert Escada et son principe de « saisonniers ». En effet, tous les ans, depuis 1993, Escada crée un nouveau parfum, toujours différent, mais en même temps toujours un peu le même, fruité et frais. J’adore vraiment le concept et tous les ans, je change donc de parfum. Bien sûr, il y a des années que j’aime plus que d’autres, mais dans l’ensemble je ne suis jamais déçue et surtout il ne me donne jamais mal à la tête (contrairement aux autres parfums…).

Aussi quelle n’a pas été ma surprise de voir sur les rayons du duty free de l’aéroport de Budapest, 3 ré-éditions de saisonniers d’Escada ! Il y avait donc devant mes yeux « Sexy Graffiti » (2002), « Island Kiss » (2004) et « Rocking Rio » (2005). Autant vous dire que j’ai tout de suite pris le « Sexy Graffiti » en 100ml ! (Bon si j’avais pu, j’aurai pris les 3 mais je crois que l’Homme n’aurait pas été d’accord). Je ne sais pas si j’ai gagné beaucoup d’argent mais en tout cas, je sais qu’ils ne sont pas encore disponibles en France.

 

Et vous, c’est quoi l’histoire de votre parfum ?

Partager :
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

error: Content is protected !!