Follow:
Beauté

Sexy Graffiti

Il y a très longtemps, j’ai porté le même parfum l’Eau d’Issey d’Issey Miyake. Je l’ai découvert en 1992, lors de sa sortie, et j’ai du le porter une petite dizaine d’années.

Et puis, je ne sais pas, j’ai eu envie de changement. J’ai donc changé mais sans réellement trouvé un parfum qui me plaisait. Jusqu’à ce que j’essaie un parfum dont le flacon a attiré mon œil. J’ai tout de suite flashé sur les notes fruités de ce parfum. C’était en 2002 et le parfum en question s’appelait Sexy Graffiti !

C’est ainsi que j’ai découvert Escada et son principe de « saisonniers ». En effet, tous les ans, depuis 1993, Escada crée un nouveau parfum, toujours différent, mais en même temps toujours un peu le même, fruité et frais. J’adore vraiment le concept et tous les ans, je change donc de parfum. Bien sûr, il y a des années que j’aime plus que d’autres, mais dans l’ensemble je ne suis jamais déçue et surtout il ne me donne jamais mal à la tête (contrairement aux autres parfums…).

Aussi quelle n’a pas été ma surprise de voir sur les rayons du duty free de l’aéroport de Budapest, 3 ré-éditions de saisonniers d’Escada ! Il y avait donc devant mes yeux « Sexy Graffiti » (2002), « Island Kiss » (2004) et « Rocking Rio » (2005). Autant vous dire que j’ai tout de suite pris le « Sexy Graffiti » en 100ml ! (Bon si j’avais pu, j’aurai pris les 3 mais je crois que l’Homme n’aurait pas été d’accord). Je ne sais pas si j’ai gagné beaucoup d’argent mais en tout cas, je sais qu’ils ne sont pas encore disponibles en France.

 

Et vous, c’est quoi l’histoire de votre parfum ?

0
Partager :
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

8 Commentaires

  • Répondre Cl@ire alias Chanchan

    1982, j’ai 16 ans et je « tombe en amour » de Prélude chez Balanciaga. Mais il se fait de plus en plus rare jusqu’à complètement disparaître dans les années 90-2000. Je me rabats sur Rumba, toujours de Balanciaga, le seul qui arrive a me faire oublier plus de 10 ans de fidélité à mon premier vrai parfum. À son tour il disparaît des parfumeries et depuis 2 ans, aucun autre parfum n’est venu parfumé mes jours, toujours déçue, jamais satisfaite……c’était comme si les effluves de ces 2 parfums étaient gravées dans ma mémoire et refusaient d’en sortir, ce n’était pas moi, tous ceux essayés en suivant ne me correspondaient pas. J’avais donc cessé de me parfumer ! Puis en surfant sur le net, je découvre que Ted Lapidus a repris Rumba à son compte, vite direction les parfumeries et là, rien, nothing, que dalle, nada……quelle déception, il existe, mais on le trouve où ? Acheter des parfums bon marché sur la toile, trop peu pour moi, jusqu’à ce que trouve un site français, ils ont même une boutique physique en région parisienne, ça semble sérieux, j’en parle à ma maman qui elle aussi recherchait désespérément l’eau de fraîcheur de chez Weil et là aussi, miracle, nos chers parfums devenus introuvables y sont. Ma petite maman s’est transformée en Mère Noël en me faisant l’un des plus beaux cadeaux : 100 ml de Rumba, le même, juste estampillé Ted Lapidus. Voilà l’histoire de mon parfum…….

    30 décembre 2011 at 11 h 14 min
  • Répondre carlota

    j’ai pu testé un parfum de chez Escada, mais il y a très longtemps, je le trouvais un peu trop fruité pour moi. Ma peau de brune boit litéralement le parfum : 1 heure plus tard, on ne sent presque plus le parfum. Le seul qui tienne et que j’utilisais depuis le lycée, Angel de T. Muggler. Quand j’ai rencontré mon Homme, tout son entourage féminin (belle-mère, soeurs, tante…) m’a piqué « MON » parfum :-( (j’aurai du me taire ce jour là… Depuis je ne le porte plus, car trop senti autour de moi. Mon homme regrette que je ne le porte plus, mais qui sait peut être que j’y reviendrai un jour. En ce moment je porte Rive gauche de YSL, sent trop bon…Mais c’est pas encore ça.

    30 décembre 2011 at 13 h 43 min
  • Répondre Telle Quelle

    Je ne connais pas du tout Escada en senteur. Mon nouveau parfum a un an. Venue acheter une crème chez Sephora, la vendeuse m’a offert une échantillon du Flora de Gucci. J’ai adoré. Ils succèdent à d’autres tout naturellement. C’est une rencontre impromptue et un coup de foudre !
    Bonne fin d’année

    30 décembre 2011 at 17 h 02 min
  • Répondre Vivie

    Après eau de Lancôme puis féminité du bois de shiseido j ai reçu pour mes 40 ans un jardin sur le Nil de hermès j adore et ne le quitte plus

    31 décembre 2011 at 0 h 41 min
  • Répondre Maman

    Pour moi l’eau de fraîcheur de chez Weill m’a été offert par mon chef, et oui, dans le temps (pas si lointain) les chefs savaient vivre! C’est un parfum léger qu’il avait choisi car j’attendais ma première petite fille Claire, mais un jour impossible de le trouver je me suis contentée de ligth blu de DG.
    Lorsque ma fille m’a donne le site j’ai craqué et comme elle rêvait de rumba, un clic et hop!
    Le site mérite le détour, et ils envoient 6 ou 7 échantillons de parfums dont l’eau d’Issey que tu as du trouver Laure .

    1 janvier 2012 at 21 h 06 min
  • Répondre Vivie

    Et c est quoi ce site magique ?

    1 janvier 2012 at 23 h 39 min
  • Répondre Anne

    Lorsque j’avais 18ans (c’est loin…) je cherchais un parfum qui soit compatible avec mon asthme et qui ne me donne pas mal à la tête, après de multiples essais j’ai trouvé Dune, je l’ai porté une dizaine d’année sans en essayer d’autres et un jour j’ai eu envie de quelque chose d’autre, de plus frais. A cette époque j’en ai porté plusieurs dont un Hugo Woman jusqu’à ce que j’essaie l’Eau d’Issey Miyake. Je l’ai adopté et longtemps porté tout au long de l’année, il est devenu mon parfum. Il y environ 4 ans en testant des parfums j’ai craqué sur Lolita Lempicka le premier parfum, pas du tout dans mes goûts au départ et pourtant je le trouve très agréable à porter, il est un peu plus fantaisie car il est assez sucré, je le porte en alternance avec l’eau d’Issey très différents l’un de l’autre selon mon humeur. Il y a quelques mois, on m’a offert Parisienne de YSL, comme j’étais en panne de parfum j’ai essayé et j’ai aimé, c’est mon parfum du moment mais je le sens souvent sur d’autres personnes, en ce moment il fait presque banal. On m’a également offert Fleur défendu de Lolita Lempicka mais je ne l’ai pas encore essayé, il me semble très fleuri, peut-être pour le printemps… Mais je pense m’acheter de nouveau l’Eau d’Issey à moins que je n’en découvre un autre d’ici là en essayant dans la parfumerie…

    2 janvier 2012 at 14 h 09 min
  • Répondre L@ure

    @ Toutes : merci pour histoires de parfum, j’adore les lire et découvrir ce qui se cache derrière… ^_^

    2 janvier 2012 at 15 h 48 min
  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.