Follow:
Browsing Tag:

Sorties

    Coup de ♥

    Jean-Paul Gaultier au Grand Palais

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    J’ai hésité à faire cet article. En effet l’exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais s’est terminée le 3 août. A l’heure où je publie ce billet, vous ne pourrez donc plus aller la voir.

    Cependant après avoir réfléchi, je me suis dit que voir les photos que j’avais faites de l’expo pouvait vous intéresser si vous n’aviez pas pu aller voir la voir pour toutes sortes de raison (vous n’habitez pas Paris, vous n’avez pas trouvé d’amies avec qui y aller, vous avez été enlevée par des extra-terrestres et ils viennent seulement de vous libérer…).

    J’aime la mode, mais je m’intéresse peu aux défilés haute couture. Je suis incapable de reconnaître une robe de créateur, ni même vous donner les derniers noms à la mode dans ce milieu. Cependant Jean-Paul Gaultier fait exception à la règle.

    En effet, « l’enfant terrible de la mode » a bercé mon adolescence en habillant des chanteuses comme Madonna, Catherine Ringer des Rita Mitsouko ou encore Mylène Farmer. Sans parler de la fameuse marinière, qu’il a remis au goût du jour !

    L’exposition au Grand Palais retraçait toute la carrière de Jean-Paul Gaultier depuis ses débuts, dans les années 70, jusqu’à ses dernières créations. Pas moins de huit salles avec de nombreux modèles exposés sur des mannequins animés parfois plus vrais que nature.

    Les créations sont belles, et surtout nombreuses. C’était un peu ma crainte avant d’y aller : qu’il n’y ait pas assez de modèles exposés. En revanche, j’ai trouvé qu’il y avait très peu de croquis. Et c’est dommage car c’est toujours intéressant de voir comment nait une silhouette.

    L’exposition était vraiment intéressante, même pour quelqu’un qui n’y connait pas grand-chose en haute couture. J’ai aimé voir de près les tenues de scène de Madonna du Blond Ambition Tour, que j’avais vu sur scène en juillet 1990 à Bercy ! En revanche j’ai été un peu déçue de ne voir que trois malheureux costumes de Mylène Farmer…

    Voilà si vous avez loupé cette exposition, je vous propose de vous rattraper en vous montrant « quelques » photos.

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis
    Ceci n’est pas un vrai mannequin

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis
    Dita Von Teese

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis
    Conchita Wurst

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis
    Madonna

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais Paris 2015 avis

    Bonne journée !

    inter

    ☆ ★ Retrouvez-moi sur Facebook, Instagram, Twitter et YouTube ★ ☆

    Partager :
    Coup de ♥

    The Art of the Brick, l’exposition

    The Art of the Brick exposition Paris 2015 avis

    Samedi, nous sommes allés Porte de Versailles voir l’exposition The Art of the Brick !

    Cette exposition accessible à tous, nous plonge dans l’univers tout aussi gai et coloré que déroutant de Nathan Sawaya. Cet artiste a décidé d’utiliser les pièces de LEGO pour donner vie à ses oeuvres. L’exposition regroupe une centaine d’oeuvres et cela représente plus d’un million de petites briques !

    Pour Nathan Sawaya tout est bon pour se transformer en oeuvre d’art « made in LEGO » : une pomme, un violoncelle, mais également un T-Rex (80 020 briques !), le penseur de Rodin, les tableaux les plus célèbres comme la Joconde, la rosace de Notre Dame… Et puis aussi des réflexions plus métaphysiques, sur notre condition d’être humain !

    J’ai été impressionnée par le fait qu’avec de simples petits rectangles colorés en plastique, l’artiste réussit à donner vie à des corps et à des expressions humaines. J’ai particulièrement aimé l’avant-dernière salle, qui intègre les sculptures LEGO dans des photographies. La robe rouge, avec ses 62750 pièces, est magnifique !

    L’exposition se termine par une boutique et une salle mettant à disposition briques et jeux vidéo pour libérer sa créativité !

    J’ai pris énormément de photos, mais je ne vous montre ici que les oeuvres qui m’ont particulièrement touchées.

    The Art of the Brick exposition Paris 2015 avis

    The Art of the Brick exposition Paris 2015 avis

    The Art of the Brick exposition Paris 2015 avis

    The Art of the Brick exposition Paris 2015 avis

    The Art of the Brick exposition Paris 2015 avis

    The Art of the Brick exposition Paris 2015 avis

    The Art of the Brick exposition Paris 2015 avis

    The Art of the Brick exposition Paris 2015 avis

    The Art of the Brick exposition Paris 2015 avis

    The Art of the Brick exposition Paris 2015 avis

    The Art of the Brick exposition Paris 2015 avis

    Si vous êtes sur Paris au mois d’août, avec ou sans enfant, je vous conseille cette exposition, qui fait passer un agréable moment et nous fait retrouver notre âme d’enfant.

    Informations pratiques

    • Il faut compter 1 heure minimum pour faire l’exposition
    • Elle se tient à la porte de Versailles, jusqu’au 30 août 2015, de 10H à 19H
    • Le prix des entrées varie de 13,50 € à 16,50 €, avec audioguide inclus
    • Le bon plan du vendredi : tarif unique à 13,50 €

    Bonne journée !

    inter

    ☆ ★ Retrouvez-moi sur Facebook, Instagram, Twitter et YouTube ★ ☆

    Partager :
    Coup de ♥

    Le Parc Zoologique de Paris

    Parc zoologique de Paris

    Il y a 2 semaines, nous sommes allés au Parc Zoologique de Paris, plus connu sous le nom de Zoo de Vincennes pour les « vieilles » comme moi ! ^_^

    Parc zoologique de Paris

    Je n’ai pas souvenir, petite, d’être allée dans ce zoo, mais mes souvenirs me font peut-être défaut. La seule image qui me venait en tête lorsqu’on évoquait le zoo de Vincennes, c’était la scène finale du film « Le Père Noël est un ordure » ! Cela fait un peu plus d’un an qu’il a ré-ouvert, après 3 ans de travaux et 6 ans de fermeture au public.

    J’ai toujours un avis partagé sur les zoos. D’un côté, je me dis que les animaux seraient mieux dans leur milieu naturel, et en même temps pour certaines espèces menacées, c’est l’unique moyen de les protéger.

    Les animaux sont regroupés par zone géographique. On trouve donc la Patagonie, avec les otaries, les manchots (je sais enfin la différence entre un manchot et un pingouin !), les guanacos, le pumas, les pudus et la nandous. Ensuite on arrive au Sahel-Soudan. C’est la plus grande zone de parc. On y trouve les zèbres, les rhinocéros, les lions, les girafes, les autruches, Les oryx, les koudous, les babouins et la grande volière. Vient ensuite l’Europe, avec les loups, les vautours, les gloutons, les lynx, les loutres et le vivarium. Et on termine par la Guyane et ses singes laineux, les jaguars, les caïmans, les lamantins et les tapirs, et Madagascar, et ses lémuriens, ses tortues et ses oiseaux.

    Les enclos sont aussi grands que possibles (nous sommes tout de même aux portes de Paris) et il y a toujours une ou deux zones vitrées qui permettent de voir les animaux les plus sauvages de près.

    Parc zoologique de Paris

    Parc zoologique de Paris

    Parc zoologique de Paris

    Parc zoologique de Paris

    Parc zoologique de Paris

    Parc zoologique de Paris

    Parc zoologique de Paris

    Parc zoologique de Paris

    Parc zoologique de Paris

    Parc zoologique de Paris

    Parc zoologique de Paris

    Parc zoologique de Paris

    Malgré le manque d’espace, les animaux n’ont pas l’air stressés ou mal en point (pas de vieux lions miteux… ou chose dans le genre). J’ai bien aimé le fait qu’on puisse visiter la clinique vétérinaire. C’est ainsi qu’on a vu que 3 lionceaux étaient nés le 22 avril, mais que le parc les maintenait à l’écart avec leur maman, le temps qu’ils grandissent un peu.

    Alors oui parfois les animaux ne se montrent pas ou alors sont à l’opposé de leur enclos. Le puma, par exemple, a préféré resté planqué sous les feuillages, plutôt que venir saluer son public. Mais c’est le jeu ! Et il ne faut pas hésiter à revenir plus tard pour les apercevoir.

    Le parc est grand. Pour faire vraiment tout le tour et pouvoir assister aux différentes animations, il faut compter au minimum 4 heures. En effet, à certaines heures, vous pouvez assister au nourrissage des manchots ou aux exercices médicaux des otaries. C’est très intéressant, on apprend des petites choses sur les animaux et les enfants adorent !

    En tout cas, c’est vraiment la sortie familiale par excellence. On peut se restaurer sur place, mais on peut aussi apporter son casse-croûte puisqu’une aire de pique-nique est prévue.

    Le seul point négatif que je trouve, ce sont les tarifs. L’entrée adulte est à 22 €, quand au Japon, nous avions payé 3 ou 4 € ! Alors certes, il y a des passes annuels, des tarifs réduits, mais tout de même pour une famille de 4 cela reste tout de même un budget.

    Horaires

    • du 20 octobre 2014 au 27 mars 2015 de 10 h à 17 h
    • à partir du 28 mars 2015 : de 10 h à 18 h en semaine et de 9 h 30 à 19 h 30 les week-ends, jours fériés et vacances scolaires toutes zones

    Tarifs

    Plein tarif

    • Adulte : 22 €
    • Jeune (12-25 ans) : 16,50 €
    • Enfant (3 à 11 ans) : 14 €

    Tarif réduit

    • Adulte : 16,50 €
    • Jeune (12-25 ans) : 14 €
    • Enfant (3 à 11 ans) : 11 €

    Pour plus d’informations sur le Parc Zoologique de Paris, c’est par ici !

    Parc zoologique de Paris

    Et vous, c’est quoi votre avis sur les parcs zoologiques ? Vous êtes déjà allés à celui de Paris ?

    Bonne journée !

    inter

    ☆ ★ Retrouvez-moi sur Facebook, Instagram, Twitter et YouTube ★ ☆

    Partager :
    Culture

    [Théâtre] Un singe en hiver au théâtre de Paris

    Mon Homme est un grand fan du cinéma des années 60. Il y a notamment deux films qu’il aime (et qu’on regarde systématiquement lorsqu’ils passent à la télé), ce sont « les tontons flingueurs » et « un singe en hiver ».

    Aussi lorsque ce dernier a été adapté au théâtre, autant vous dire que ça a été une évidence pour y aller.

     

    « Un singe en hiver », à l’origine c’est un livre d’Antoine Blondin. Il a été adapté au cinéma en 1962 par Henri Verneuil. Les dialogues sont de Michel Audiard et les deux acteurs principaux sont Jean Gabin et Jean-Paul Belmondo. Autant vous dire que la pièce de théâtre s’attaque à du lourd, du très lourd même !

    L’histoire est la suivante : Albert Quentin tient un hôtel avec sa femme à Tigreville dans le Calvados. Il a promis à sa femme de ne plus boire une goutte d’alcool. A la place il mange des bonbons. Mais un soir d’hiver, un client, Gabriel Fouquet, pousse la porte de l’établissement. Il vient rendre visite à sa fille en pension. Les 2 hommes vont vite se rendre compte qu’ils ont beaucoup de points communs, dont l’alcool qui les fait voyager…

    L’adaptation a été faite par Stéphan Wojtowicz (qui joue également dans la pièce) et mise en scène par Stéphane Hillel. Le rôle de Gabin est repris par Eddy Mitchell et celui de Belmondo par Frèd Testot. La pièce est très fidèle au film, d’ailleurs les dialogues sont ceux d’Audiard.

    Frèd Testot y est remarquable. Il s’inspire très largement de Belmondo, mais qu’importe, ça fonctionne. Il nous transporte à Madrid, dans les arènes de la corrida et on s’y croirait. Eddy Mitchell est légèrement en-dessous. Il semble réciter un peu trop son texte comme s’il craignait de se lâcher réellement, alors que le rôle l’exige. Bon il faut dire aussi que succéder à Jean Gabin ne doit pas être évident.

    Toujours est-il que j’ai passé un très bon moment, aussi si vous avez l’occasion de voir la pièce, ne vous privez pas.

    Un singe en hiver d’après Antoine Blondin et Michel Audiard, adaptation de Stephan Wojtowicz, mise en scène de Stéphane Hillel
    Théâtre de Paris, tél. : 01 42 80 01 81
    Du mardi au samedi, à 20h30 – Séance supplémentaire le samedi à 17h
    Tarifs : de 22 à 52 € selon la catégorie

    Bonne journée !

    Partager :