Follow:
Adresses

Visite de l’usine Nescafé #CestMoiQuiFabrique

Opération #CestMoiQuiFabrique avec Neslté et Nescafé | Les Petits Riens

Dans le cadre de l’opération #CestMoiQuiFabrique lancée par Nestlé, j’ai eu la chance de visiter l’usine Nescafé située à Dieppe.

Avec 4 autres blogueuses et blogueurs et 5 consommateurs (tirés au sort parmi 6000 candidats), les équipes de l’usine nous ont accueillis afin de nous montrer l’envers du décor.

Avant de commencer, laissez-moi vous dire quelques mots sur l’opération #CestMoiQuiFabrique qui s’est échelonnée entre avril et juillet. A travers cette opération inédite de communication, le groupe Nestlé a souhaité ouvrir les portes de 5 de ses usines, en France. Des marques et des produits emblématiques avec Purina, Nestlé Naturnes, Mousline, Vittel et Nescafé.

L’idée ? Plonger le consommateur au coeur des étapes de fabrication de ses produits préférés et porter ainsi un autre regard sur l’industrie agroalimentaire, en découvrant les exigences de qualité des process de fabrication, tout le long de la chaîne de production, depuis le choix des matières premières jusqu’au conditionnement du produit, en passant par sa transformation.

Visite usine Nescafé | Les Petits Riens

Mais revenons à cette journée chez Nescafé ! Nous sommes arrivés à l’usine vers 9h30. Le temps de passer par l’accueil et de montrer « patte blanche » et nous voilà dans une salle de réunion, avec les consommateurs, la Directrice de l’usine Nescafé et le staff Nestlé. Après un petit déjeuner et quelques rappels de sécurité, nous sommes plongés dans le vif du sujet : comment fabrique t’on le café soluble ?

Pour ma part, je ne m’étais jamais posé la question. J’ai donc appris que comme pour n’importe quel café, tout commence avec du café vert ! Les grains sont sélectionnés avec soin parmi les cafés Robusta et Arabica en provenance des pays producteurs d’Amérique Latine, d’Afrique ou d’Asie.

Après avoir fait un assemblage entre Robusta et Arabica pour obtenir le blend, vient la phase de torréfaction à la fin de laquelle on obtient le café « rôti« . Ensuite on moud le café, puis on le fait passer dans une cellule avec de l’eau sous pression, pour récupérer un extrait de café (très, très concentré). Un petit coup de « séchage », et on obtient une poudre très fine. A ce stade, il s’agit du café soluble. Pour arriver au café lyophilisé, on agglomère la poudre puis on lyophilise les agglomérats.

Visite usine Nescafé | Les Petits Riens

Visite usine Nescafé | Les Petits Riens

Ensuite nous sommes partis visiter l’usine. En commençant par l’arrivage du café vert dans de gigantesques containers. Nous avons ensuite pu voir la torréfaction des grains de café.

Visite usine Nescafé | Les Petits Riens

Visite usine Nescafé | Les Petits Riens

La partie « conditionnement » est assez impressionnante avec ces machines qui détectent le café, le versent dans les contenants, mettent les opercules, s’assurent que tout est bien aligné, etc. Et si ce n’est pas cas, écartent automatiquement les cas défectueux.

Visite usine Nescafé | Les Petits Riens

Visite usine Nescafé | Les Petits Riens

Visite usine Nescafé | Les Petits Riens

L’après-midi, place à la pratique. A chaque étape de fabrication, il existe des contrôles qualités. Et même avant la confection, puisque tous les containers de café vert sont « goûtés » afin de s’assurer que le café est conforme. Et surtout que le café que vous avez acheté aujourd’hui a bien le même goût que celui que vous avez acheté hier.

J’ai d’ailleurs pu goûter du café vert (je vous rassure il est tout de même torréfié), comme me l’a montré Nicole, qui travaille chez Nescafé depuis 39 ans !

Visite usine Nescafé | Les Petits Riens

Visite usine Nescafé | Les Petits Riens

Au moment de la torréfaction, il est également important d’effectuer des contrôles pour rectifier éventuellement les réglages. Car selon les paramètres ambiants, le café vert ne demande pas tout le temps les mêmes réglages pour être torréfié.

Du coup, à l’aide d’un laser et d’un étalon de couleur, on contrôle la couleur du café environ toutes les heures (et un peu plus souvent même en début de cycle).

Visite usine Nescafé | Les Petits Riens

Visite usine Nescafé | Les Petits Riens

Puis la journée s’est terminée par un blind test, afin de retrouver le Robusta (plus corsé) et l’Arabica (plus fruité). Blind test où j’ai lamentablement échoué… ^_^

Visite usine Nescafé | Les Petits Riens

C’était une journée vraiment intéressante. J’ai beaucoup appris sur la réalisation du café soluble, qui est donc du VRAI café pour ceux qui doutent encore.

C’est bien que Nestlé ait laissé la parole à ses collaborateurs, car on les sent passionnés par leur métier. C’était attachant de discuter avec eux et de les écouter.

Merci à tous pour cette journée et à Anais pour l’organisation ! Et spéciale dédicace à Marion, Jean-Philippe, Sophie et Alexiane !

Visite usine Nescafé | Les Petits Riens

Opération #CestMoiQuiFabrique avec Neslté et Nescafé | Les Petits Riens

Bonne journée !

inter

☆ ★ Retrouvez-moi sur Facebook, Instagram, Twitter et YouTube ★ ☆

11
Partager :
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

5 Commentaires

  • Répondre La Parisienne du Nord

    J’ai toujours été convaincue que le café soluble et lyophilisé était du vrai café. Souvent autour de moi, les gens pensaient que ce n’était pas le cas. J’avais raison ;-)
    En tous les cas, la visite devait être intéressante.

    28 juillet 2017 at 13 h 38 min
    • Répondre L@ure

      Et bien tu avais raison ! ^_^

      31 juillet 2017 at 16 h 58 min
  • Répondre Mariiiiina

    Et oui c’est du vrai café alors ! C’est une bonne nouvelle :)

    31 juillet 2017 at 18 h 52 min
    • Répondre L@ure

      ET oui c’est du « vrai » café ;-)

      1 août 2017 at 10 h 58 min
  • Répondre Carole Pillon

    Adepte de la Ricoré depuis…… la fac… je ne pars jamais sans ma Ricoré dans le fond de la valise ou dans la sacoche de la moto (la tête de la douane à LA quand elle a vu ma boite format familial)…. superbe reportage photo, ça donne envie de bosser à Dieppe… C’est marrant car il y a deux semaines j’ai pique niquer avec Arnaud : de la campagne « Nescafé Really Friends », aussi attachant et rigolo dans la vraie vie…. ce doit être l’effet Nescafé :-) Happy Summer Laure !

    14 août 2017 at 16 h 26 min
  • Laisser un commentaire